Comment vivre le (dé)confinement en famille ? Ajouté le 15/05/2020 à 16h02

Enfants en bas âges ou ados… famille nombreuse, enfant unique ou encore famille recomposée… Comment s'occuper, (télé-)travailler, gérer ses émotions, se détendre, s'amuser et garder le lien avec ses proches ? Le point dans cette compilation d’articles avec l’équipe SAM pour vivre au mieux le (dé)confinement en famille !

Comment vivre le (dé)confinement en famille ?

Habituellement les petites disputes et les fous rires rythment le quotidien des familles mais depuis le début du confinement, ces moments si précieux et parfois rares ont pris une autre tournure. Les émotions sont exacerbées et l’ambiance anxiogène de ces dernières semaines ne favorisent pas l’organisation familiale.

Que l’on soit SAM ou pas, la vie de famille est (encore) moins évidente à concilier avec la vie professionnelle et la sphère privée.

Le rôle de parents en confinement

Entre rassurer les enfants, faire l’école à la maison et télé-travailler quand c’est possible… être parent et confiné n’est pas une mince affaire !

Sélection de dossiers et d’articles pour garder le cap en tant que parent :

Maintenir le lien avec les grands-parents

Les papys et les mamys font généralement partie de la vie quotidienne des enfants mais aussi de leurs parents ! Précieux renforts en cas de besoin, les grands-parents sont les personnes idéales pour prendre le relais auprès des bambins l’espace de quelques heures pour le plus grand bonheur de chacun.

Pourtant depuis le début du confinement, ils sont contraints et forcés de prendre leurs distances pour préserver leur santé et celle de leur progéniture.

Sélection de dossiers et d’articles pour garder le lien avec ses proches malgré le confinement :

Une vie de famille équilibrée n'est jamais facile et certainement pas dans ce contexte, l'essentiel à retenir est donc de faire de son mieux, tout simplement !

author pic Source de
l'article

SAM ASBL /Fondation d'Utilité Publique

Initié en 2016 par l’ASBL Aidants Proches Bruxelles et son projet baptisé alors « Mon Réseau Aidant Bruxelles », le « Réseau SAM » est sorti de sa phase-pilote en septembre 2018 et repris dès lors par l’ASBL éponyme : « SAM-le Réseau des Aidants » créée spécifiquement pour faire évoluer cette initiative d’envergure. Le leitmotiv : « tous les aidants proches sont des SAM mais tous les SAM ne sont pas forcément aidants proches » caractérise la volonté de l’association de travailler en prévention, avant que les aidants ne se trouvent épuisés par la situation. L’idée est de les soulager dans leur quotidien en donnant de la visibilité aux soutiens existants mais également en proposant une campagne de communication calquée sur le modèle du « BOB » et facilitant donc l’auto-reconnaissance des aidants avant qu’ils ne tombent dans l’épuisement. Sur le Réseau SAM, les personnes dites « Solidaires à la Maison » (pour « SAM »), c’est-à-dire toutes personnes soutenant un proche en perte d’autonomie à cause de la maladie, du handicap ou de l’âge avancé, trouveront du soutien via un annuaire médico-social, des infos utiles et un espace d’échanges entre paires et avec certains professionnels du secteur.

Du même auteur

Ces articles pourraient vous intéresser