Dans quels cas le CPAS peut-il récupérer l'aide sociale auprès de mes enfants? Ajouté le 24/03/2020 à 09h40

Cela dépend de l'aide que vous avez reçue.

  • Si vous séjournez dans une institution (une maison de repos, une maison de repos et de soins ou un hôpital), le CPAS doit récupérer auprès de vos enfants :
     
    • les frais d'hébergement et les frais d'hospitalisation qu'il a payés;
    • les aides financières et les aides en nature qu'il vous a accordées en plus.

Mais le CPAS doit respecter les limites générales (ressources des débiteurs alimentaires dépassant un certain plafond, raisons d'équité et existence d'un droit à une pension alimentaire).

  • Si vous ne séjournez pas dans un hôpital, une maison de repos ou une maison de repos et de soins, le CPAS ne peut pas récupérer les aides financières ou en nature qu'il vous accorde.

Le CPAS peut toujours renoncer à la récupération de l'aide sociale octroyée aux personnes prises en charge dans des établissements d'hébergement pour personnes âgées (renseignez-vous pour savoir si le CPAS dont vous dépendez a pris ce type de décision).

Attention, le CPAS peut récupérer l'aide non seulement auprès de vos enfants mais également auprès de leur conjoint.

S’il y a plusieurs enfants débiteurs alimentaires, le CPAS peut récupérer auprès de chacun au maximum:

  • la moitié de l'aide qui a été payée (s’il y a 2 enfants);
  • le tiers (s’il y en a 3);
  • le quart (s’il y en a 4);
  • etc.

Le CPAS peut exceptionnellement renoncer à cette règle par une décision dûment motivée.
Il applique alors le barème de revenus pour chacun individuellement en fonction de ses revenus personnels.


Lien


Références :


Documents :

Dernière modification : le mardi 24 Mars 2020
Consulter l'article
author pic Source de
l'article

Droits Quotidiens

Droits Quotidiens est une association solidaire, qui travaille au quotidien sur la compréhension du droit. Nous mettons à disposition, depuis plus de 20 ans, des informations pertinentes et continuellement actualisées, dans différents domaines du droit : famille, logement, argent, travail, étrangers, protection sociale & justice. Notre objectif est de permettre à chacun d’accéder à la bonne information juridique, compréhensible, et au bon moment. Droits Quotidiens propose différents services en langage juridique clair, à destination des intermédiaires professionnels, tels que les travailleurs sociaux et les professions juridiques. Ces services juridiques comprennent, entre autres : - un service de consultations par téléphone, - des sites internet comportant des questions/réponses en langage clair, des formations sur différentes thématiques juridiques, - des publications : des modèles de lettres, - des brochures, des outils pédagogiques, des contrats compréhensibles, etc. - des services de langage juridique clair pour les juristes.

Ces articles pourraient vous intéresser