Changer de langue : NL

Suis-je payé pendant la procédure du trajet de réintégration ? Ajouté le 14/01/2022 à 15h33

Vous avez plusieurs possibilités.

  • Salaire garanti payé par l’employeur : si vous êtes au début de votre incapacité, vous avez en principe droit au salaire garanti (rémunération payée par l’employeur pendant les 30 premiers jours d’incapacité en principe).
    Vous devez justifier votre incapacité par un certificat médical.
  • Indemnités de la mutuelle : si vous remplissez les conditions, la mutuelle vous paye des indemnités d’incapacité de travail après la période de salaire garanti (ou des indemnités d’invalidité après 1 an).
  • Allocations de chômage temporaire : si vous n’avez pas/plus droit au salaire garanti, ni à des indemnités de mutuelle (par exemple parce que la mutuelle vous considère capable de travailler, selon ses critères), vous pouvez demander des allocations de chômage temporaire pour force majeure.

Pour demander ces allocations, vous devez compléter le formulaire "C27R" et le remettre à votre syndicat ou à votre CAPAC.

Votre employeur doit faire une démarche en ligne (e-DRS) pour déclarer votre chômage temporaire (cette démarche remplace l'ancien formulaire "C3.2-Employeur").

L’ONEM accepte d’octroyer le chômage temporaire tant que l’inaptitude n’est pas encore considérée comme définitive.
Autrement dit, tant que la décision du médecin du travail n’est pas définitive (les délais de recours ne sont pas terminés) et que l'employeur n'a pas examiné la possiblité de vous réintégrer à un autre poste.

Pour plus d'informations, voyez les fiches "Comment se passe la procédure du trajet de réintégration?" et "Comment acter la rupture pour force majeure médicale?"

Lorsque l’inaptitude n’est plus temporaire mais devient définitive, le contrat doit en principe être rompu et l’ONEM refuse alors d’intervenir dans le cadre du chômage temporaire.
Sauf si vous faites un recours contre la décision de la mutuelle.

Si la force majeure médicale est reconnue, vous avez droit aux allocations de chômage complet (chômage « classique »).

Attention, pendant la procédure vous ne pouvez pas recevoir d’allocations de chômage complet, car votre contrat de travail subsiste jusqu’à ce que l’employeur décide la fin du contrat.
Vous devez d’ailleurs continuer à justifier votre absence pour raison médicale en remettant à l’employeur un certificat médical.


Lien


Références :

Dernière modification : le vendredi 14 Janvier 2022
author pic Source de
l'article

Droits Quotidiens

Droits Quotidiens est une association solidaire, qui travaille au quotidien sur la compréhension du droit. Nous mettons à disposition, depuis plus de 20 ans, des informations pertinentes et continuellement actualisées, dans différents domaines du droit : famille, logement, argent, travail, étrangers, protection sociale & justice. Notre objectif est de permettre à chacun d’accéder à la bonne information juridique, compréhensible, et au bon moment. Droits Quotidiens propose différents services en langage juridique clair, à destination des intermédiaires professionnels, tels que les travailleurs sociaux et les professions juridiques. Ces services juridiques comprennent, entre autres : - un service de consultations par téléphone, - des sites internet comportant des questions/réponses en langage clair, des formations sur différentes thématiques juridiques, - des publications : des modèles de lettres, - des brochures, des outils pédagogiques, des contrats compréhensibles, etc. - des services de langage juridique clair pour les juristes.

Ces articles pourraient vous intéresser