Mon père vient de décéder. Dois-je payer ses dettes ? Ajouté le 16/09/2020 à 15h18

Tout dépend des démarches que vous faites après le décès de votre père.

Le décès de votre père vous donne droit à ce qu’on appelle "l’option héréditaire". Cela veut dire que vous devez faire un choix :

  • soit accepter la succession purement et simplement ;
  • soit renoncer à la succession ;
  • soit accepter la succession sous bénéfice d’inventaire.
  1. L’acceptation pure et simple : vous recevez les biens et vous devez payer les dettes

Par défaut, vous acceptez la succession. C’est-à-dire que si vous ne faites rien, vous êtes considéré comme un héritier de votre père.

Dans ce cas, vous recevez votre part dans la succession mais vous devez également payer les dettes (même si elles sont plus importantes que ce que vous avez reçu).

Attention, vos comportements peuvent indiquer que vous acceptez la succession.

Par exemple, aller chercher les affaires de votre père, rouler avec sa voiture, déposer une déclaration de succession ou payer des factures non urgentes.
 

  1. La renonciation : vous ne recevez rien et vous ne devez payer aucune dette de votre père

Vous devez absolument faire une déclaration de renonciation. Cette déclaration se fait devant le notaire de votre choix.

Pour plus d'informations, voyez la fiche: "Comment dois-je renoncer à une succession?"

  1. L’acceptation sous bénéfice d’inventaire : vous héritez mais ne devez pas payer les dettes qui dépassent le montant de l'actif

Vous devez accomplir 3 formalités:

  • une déclaration à faire devant le notaire de votre choix.
  • une publication au Moniteur belge dans les 15 jours de la déclaration.  C'est généralement le notaire qui s'en charge. le coût de la publication est de plus ou moins 120 EUR.
  • un inventaire de tous les biens et toutes les dettes. Cet inventaire est fait par un notaire dans un acte authentique. Le coût de l’inventaire est de plus ou moins 300 EUR mais cela varie en fonction de ce qu’il y a dans la succession.

Dans la pratique, si vous ne savez pas trop ce que contient la succession, mieux vaut attendre quelques semaines avant de prendre une décision définitive.
Durant ce laps de temps, les créanciers vont sûrement se manifester. Vous pourrez alors évaluer l’état de la succession de votre père et décider si vous l'acceptez ou la refusez. Cela vous permet d’éviter une acceptation sous bénéfice d’inventaire qui est une procédure longue et onéreuse.


Lien


Références :

Dernière modification : le mercredi 16 Septembre 2020
Consulter l'article
author pic Source de
l'article

Droits Quotidiens

Droits Quotidiens est une association solidaire, qui travaille au quotidien sur la compréhension du droit. Nous mettons à disposition, depuis plus de 20 ans, des informations pertinentes et continuellement actualisées, dans différents domaines du droit : famille, logement, argent, travail, étrangers, protection sociale & justice. Notre objectif est de permettre à chacun d’accéder à la bonne information juridique, compréhensible, et au bon moment. Droits Quotidiens propose différents services en langage juridique clair, à destination des intermédiaires professionnels, tels que les travailleurs sociaux et les professions juridiques. Ces services juridiques comprennent, entre autres : - un service de consultations par téléphone, - des sites internet comportant des questions/réponses en langage clair, des formations sur différentes thématiques juridiques, - des publications : des modèles de lettres, - des brochures, des outils pédagogiques, des contrats compréhensibles, etc. - des services de langage juridique clair pour les juristes.

Ces articles pourraient vous intéresser