10 symptômes de démence Ajouté le 31/07/2018 à 09h34

10 symptômes de démence

La démence n’est pas une maladie en soi : elle constitue une diminution conséquente des fonctions intellectuelles d’une personne, de ses capacités cognitives. Elle est généralement liée à une pathologie (Alzheimer, Corps de Lewy, etc.).

La cléricature médicale a défini un certain nombre de signes avant-coureurs de démence. Des symptômes permettant de déceler qu’une personne en souffre. L’Association Internationale dédiée à la maladie d’Alzheimer les a compilés en dix points.

1)  Des pertes de mémoire

Les médecins nomment ce symptôme le « trouble cognitif léger » (TCL). Les personnes qui en souffrent ne parviennent pas à se rappeler des évènements récents (survenus dans le mois), mais bien de ce qui relève d’un passé lointain.

2)  Une difficulté à réaliser des tâches quotidiennes

Les personnes atteintes de démence font souvent l’objet de difficultés motrices progressives et perdent ainsi leur capacité à effectuer des tâches quotidiennes (descendre des escaliers, se rendre aux toilettes, cuisiner, etc.).

3)  Des problèmes de langage

La démence se caractérise notamment par des troubles cognitifs entrainant des difficultés d’expression. La personne se met à inverser des voyelles, à oublier certains mots ou à mal les utiliser. Elle développe une incapacité à communiquer clairement.

4)  Une désorientation par rapport à l’espace-temps

Le fait de se sentir désorienté dans un lieu où l’on a l’habitude de se rendre est également un signe précurseur de démence. Tout comme le fait de ne plus pouvoir se situer dans le temps (ne pas savoir quel jour on est, par exemple).

5)  Des capacités réduites de jugement

Le fait de ne pas reconnaitre une situation inquiétante, de perdre sa réflexion logique.

6)  Une difficulté à garder la trace de choses

Le fait de fréquemment perdre la trace de documents et autres données importantes.

7)  Le rangement inapproprié d’objets

La personne peut se mettre à ranger certains objets dans des endroits insolites (ex : la télécommande dans le frigo et le beurre sur la télévision).

8)  Des changements d’humeur et de comportement

La personnalité d’une personne souffrant de démence peut être diamétralement opposée à sa personnalité habituelle. Une personne calme peut soudainement devenir très irritable et vice-versa.

9)  Des troubles de compréhension des images et des relations spatiales

On parle ici de troubles d’analyse de couleurs (par exemple celles des feux de signalisation) ou de distances.

10)  Un éloignement du monde du travail et des activités sociales

Le fait de se détacher socialement (de sa famille et de ses amis) ou d’abandonner des activités pour lesquelles on avait un grand intérêt peut également être un signe avant-coureur de démence.

 

Lorsqu’une personne compile plusieurs de ces symptômes, le risque de démence est élevé. Il convient dès lors d’en parler à son médecin traitant et/ou de contacter l’association Alzheimer Belgique.

10 symptômes de démence
author pic Source de
l'article

SAM ASBL /Fondation d'Utilité Publique

Initié en 2016 par l’ASBL Aidants Proches Bruxelles et son projet baptisé alors « Mon Réseau Aidant Bruxelles », le « Réseau SAM » est sorti de sa phase-pilote en septembre 2018 et repris dès lors par l’ASBL éponyme : « SAM-le Réseau des Aidants » créée spécifiquement pour faire évoluer cette initiative d’envergure. Le leitmotiv : « tous les aidants proches sont des SAM mais tous les SAM ne sont pas forcément aidants proches » caractérise la volonté de l’association de travailler en prévention, avant que les aidants ne se trouvent épuisés par la situation. L’idée est de les soulager dans leur quotidien en donnant de la visibilité aux soutiens existants mais également en proposant une campagne de communication calquée sur le modèle du « BOB » et facilitant donc l’auto-reconnaissance des aidants avant qu’ils ne tombent dans l’épuisement. Sur le Réseau SAM, les personnes dites « Solidaires à la Maison » (pour « SAM »), c’est-à-dire toutes personnes soutenant un proche en perte d’autonomie à cause de la maladie, du handicap ou de l’âge avancé, trouveront du soutien via un annuaire médico-social, des infos utiles et un espace d’échanges entre paires et avec certains professionnels du secteur.

Du même auteur

Ces articles pourraient vous intéresser