Être SAM : les petits gestes qui sauvent Ajouté le 18/11/2019 à 15h24

Dossier rédigé par un professionnel

Brûlures, escarres, fausses routes… mais aussi crises cardiaques ; dans ces circonstances la bonne attitude des SAM peut être salvatrice pour leur proche à la santé fragile.

Être SAM : les petits gestes qui sauvent

Dans ce dossier, l’équipe SAM a réuni les gestes à adopter pour prendre soin d’un proche en cas de petits bobos mais également de gros soucis.

Si vous avez la moindre hésitation concernant l’état de santé de votre proche, faites appel à l’ambulance via le 112 ou à votre médecin traitant qui vous indiquera la marche à suivre dans les plus brefs délais.

author picSource du
dossier

SAM ASBL /Fondation d'Utilité Publique

Le projet SAM a démarré en 2016, à l’initiative d’Aidants Proches Bruxelles. L’objectif de ce projet est de rendre visible l’offre existant actuellement à destination des aidants, ceci afin de soulager leur quotidien. Travailler à la prévention en facilitant l’accès à l’information et les interactions avec la communauté des SAM… Prévenir plutôt que guérir. L’un des objectifs majeurs de l’association étant la prévention. Rapidement on se rend compte qu’il est important de réfléchir à un point essentiel « tous les aidants proches sont des SAM mais tous les SAM ne sont pas forcément aidants proches ». Les études prouvent qu’une personne se déclarant « aidant proche » se trouve déjà en situation d’épuisement car elle n’a pas trouvé de soutien adéquat en amont. Aussi, inspirée de la campagne « BOB », c’est ainsi que nait l’identité «SAM». Elle a pour but de faciliter l’auto-reconnaissance de ces aidants potentiels et de créer un réflexe « Je suis SAM ». C’est pourquoi, en mai 2018, l’asbl Aidants Proches Bruxelles passe le relais à l’asbl SAM le Réseau des Aidants, créée spécifiquement pour porter ce projet qui sort de sa phase pilote et s’étend à partir de cette date à la Wallonie.

Ressources liées à ce dossier