Être SAM : faire accepter de l’aide à son proche Ajouté le 24/06/2020 à 15h02

Dossier rédigé par un professionnel

Devenir SAM peut arriver de façon très soudaine ou bien progressivement. Quoi qu’il en soit, pour ne pas s’épuiser, il est parfois nécessaire de faire intervenir un tiers, professionnel ou non, dans la relation d’aide. Plus facile à dire qu’à faire pour certain… Le point dans ce dossier.

Être SAM : faire accepter de l’aide à son proche

En effet, même si le SAM a l’intention de mettre en place une aide extérieure pour son proche fragilisé, ce dernier ne voit pas toujours cela d’un bon œil. Méfiance, sentiment d’abandon, etc. les raisons sont nombreuses pour la personne en perte d’autonomie de faire de la résistance.

Pourtant, parvenir à faire accepter de l’aide à son proche est important pour pouvoir maintenir une relation aidant-aidé la plus saine possible.

En effet, le stress engendré chez le SAM peut conduire au sentiment d’épuisement voire mettre réellement en danger la santé physique et mentale de l’aidant.

Plus d’infos sur les impacts du stress et sa gestion quotidienne dans le dossier : "Être SAM : Lutter contre le stress" 

Dans ce dossier, l’équipe SAM a donc compilé différents articles et vidéos sur la thématique « comment faire accepter de l’aide à une personne en perte d’autonomie ? » et permettre aux SAM et à leur proche de mieux s’entourer, pour leur bien-être respectif.

Si des questions ou des tensions subsistent, n’hésitez pas à prendre contact avec un service de médiation familiale ou avec notre équipe pour vous orienter vers le service adéquat.

Ressources liées à ce dossier