Changer de langue : NL

Je n'en peux plus...Culpabilité, angoisse, colère… Comment vivre avec ces sentiments ? Aider ma grand-mère à prendre du recul Ajouté le 23 May 2019 à 10h27

Bonjour! Je mets ce post pour la grand-mère de ma compagne... En fait, elle s'occupe de sa maman qui a 95 ans et qui vit en maison de repos. Elle a un cancer qui a été diagnostiqué il y a plusieurs mois et les métastases arrivent au cerveau ce qui provoque une sorte de "démence". Cette dame est plutôt agressive avec sa fille (la grand-mère de mon compagne)... Elle va pourtant la voir tous les jours et est totalement "asservie" à sa mère... Cela préoccupe beaucoup ma compagne et je voudrais savoir comment aider sa grand-mère à prendre du recul vis-à-vis de sa mère ?

0 personnes trouvent ce sujet pertinent

author pic à propos
de l'auteur

Greg13 31 ans

Aucune description

1 Réactions

  • UPsySen23 May 2019 à 16h43

    De nouveau, il est difficile de répondre précisément tant il serait nécessaire de poser d'autres questions pour bien cerner la situation de cette dame de 95 ans et les modalités de son trouble du comportement (agressivité). A nouveau, il convient comme préalable d'identifier la fréquence et l'intensité de ce trouble (dans un cahier d'observation). Exemple, ce matin à 11h30 elle a crié "xxx" et à chercher à frapper sa fille ...
    Il est aussi important de prendre note des bons comportements et des bonnes interactions. Ces observations permettront de faire une analyse visant à comprendre les facteurs déclencheurs du comportement. Une question pour moi est de savoir si cette agressivité est strictement orientée sur la fille ou si elle a cela aussi avec d'autres personnes (les professionnels par exemple). L'interprétation du trouble ne serait pas la même.
    Sinon, un élément à considérer est que le placement de cette dame en Maison de repos est une situation difficile. On confronte la personne à une situation extrêmement nouvelle pour elle. Nous même, lorsque nous sommes confronté à de la nouveauté (ex: un nouveau travail), nous sommes plus réactif et irritables. Disons que le problème cérébral de la patiente avec le cancer exacerbe cette hyper réactivité à la nouveauté ...
    Pour aller plus loin dans la compréhension, l'intervention d'un psychologue pour un counseling semble nécessaire.
    Bien à vous

    0 personnes trouvent ce sujet pertinent