Campagne I am SAM

Pour permettre à un maximum de Sam de s’identifier comme tel et, dès lors, de profiter de la plateforme, nous avons lancé la campagne “I am Sam”. Hommes et femmes de tous âges et horizons confient leur action face caméra dans une brève interview. Les premiers à avoir offert leur témoignage sont Hugues Dayez (journaliste cinéma RTBF), Gilles Dal (scénariste BD), Emmanuelle Bonmariage (comédienne et réalisatrice de “Manu, l’homme qui ne voulait pas cacher sa caméra”, consacré à son père atteint de la maladie d’Alzheimer)… Vous êtes Sam ou vous connaissez un(e) Sam? N’hésitez pas à nous contacter pour participer à cette campagne.

Campagne « L’entraide, un instinct »

Pour lancer la communication autour de SAM, nous avons conçu une capsule illustrant l’entraide animale : une tortue venant en aide à une congénère en mauvaise posture. Diffusée sur les réseaux sociaux, elle totalise plus de 112 000 vues. Autant de visiteurs touchés par son message : « L’entraide ? Un instinct ! ».

Les témoignages de Sam

Confiant leur expérience pour la campagne « I am Sam », nos contributeurs s’expriment avec des mots très justes, auxquels vous vous identifierez peut-être. Un partage qui crée du lien…

1. SAM Senior

Bonjour Messieurs Dames, je m’appelle Arthur mais mon surnom c’est SAM ! Et oui… Je m’occupe quotidiennement de mon épouse de 88 ans ; j’ai moi-même fêté tout récemment mon nonantième anniversaire.

Joséphine et moi sommes mariés depuis plusieurs dizaine d’années maintenant et nos enfants n’ont pas le temps de l’aider tous les jours ; c’est donc moi qui m’en charge. Elle est grabataire, il devient donc difficile pour moi et mes vieux os de la manipuler… C’est pour cela que j’ai investi dans une chaise adaptée qui lui permet de ne pas souffrir de ses escarres et moi d’épargner mon dos lors de ses déplacements. Ce ne fut pas facile de trouver LA chaise qui nous convenait à tous les deux et c’est pour cela que j’ai fait appel à l’équipe de SAM le Réseau des Aidants. Grâce à leur Guide médico-social, j’ai trouvé le bandagiste idéal qui m’a aidé dans notre choix de matériel adapté pour améliorer son confort et le mien !

2. SAM Business Man

Salut ! Moi c’est SAM enfin plutôt Max mais pour mon papa je suis SAM ! Il a eu un AVC il y a quelques années et maman n’a pas supporté donc c’est moi qui gère même si je ne vis plus avec lui. Il peut se débrouiller au quotidien mais je passe quand même régulièrement pour m’assurer que tout va bien.

Heureusement, en journée, je suis totalement rassuré car il fréquente un centre de jour adapté aux personnes cérébro-lésées. Il s’y trouvait déjà lorsque SAM, le Réseau des Aidants a été mis en ligne mais la plateforme m’apporte un petit plus… le Forum !

Après ma journée de boulot, je me connecte et je prends le temps de consulter ce que les autres SAM racontent en ligne. Ça fait du bien de se sentir moins seul dans ce genre de situation !

3. SAM Fille

Hello ! Je m’appelle Christelle et je prends soin de mon parrain, Pascal. Dans la famille, on se serre les coudes et quand Pascal est tombé en dépression, on ne l’a pas lâché même si c’est dur pour nous tous… Il est devenu toxicodépendant suite à sa maladie mais il se prend bien en main. D’ailleurs c’est sur SAM, le Réseau des Aidants que j’ai trouvé les infos dont j’avais besoin !

Non seulement, j’ai pu lire des articles concernant sa pathologie et ses conséquences quotidiennes mais j’ai également trouvé des groupes de paroles où je pouvais me soulager car ce n’est pas facile à encaisser du haut de mes 18 ans. Je ne sais pas de quoi l’avenir sera fait mais une chose est sûre, parrain est entre de bonnes mains !

4. SAM Maman

Bonjour à toutes et tous ! Je suis Nathalie, la maman de Lou mais je suis aussi son SAM. Lou a 6 ans et elle est porteuse de handicap depuis sa naissance. Elle est atteinte d’une paralysie cérébrale, appelée aussi IMC pour Infirmité Motrice Cérébrale.

Nous avons découvert son handicap à la naissance ; autant vous dire que ça a été un véritable choc pour moi et mon compagnon ! Le plus difficile n’a pas été de mettre en place des choses concrètes comme les aides à domicile mais plutôt de se demander comment allions-nous gérer son avenir, notre avenir… Une question cruciale même lorsque son enfant n’a aucun problème de santé !

Sur la plateforme SAM le Réseau des Aidants, j’ai pu faire la connaissance virtuelle de parents dans le même genre de situation que nous avec Lou et c’est rassurant de voir que certains sont déjà passés par là. On s’échange des conseils et on partage nos inquiétudes le plus souvent concernant « l’après-parents ».

Nous avons également la possibilité de consulter les dossiers informatifs. Ce sont de précieuses ressources qui nous ont permis de nous poser les bonnes questions et de trouver quelques pistes de réflexion concernant notre fille.

A présent, nous envisageons l’avenir de Lou un peu plus sereinement même si le quotidien reste difficile.

5. SAM Résidence

Bonjour ! Moi, c’est Nicole et je vais visiter mon père Charles tous les jours. Je suis donc aussi SAM ! Il y a quelques mois, j’ai dû me résoudre à lui trouver une chambre en maison de repos. Cela n’a pas été une décision facile à prendre et cela nous demande des efforts à tous les deux mais ce n’était plus possible.

Mon papa est âgé et il faisait des chutes à répétition… Nous avions mis en place la télévigilance pour que je sois plus sereine mais cela devenait trop lourd. Du coup, après mûre réflexion, nous avons pris l’option « maison de repos ».

C’est là que SAM le Réseau des Aidants nous a aidé… Autant dans la phase de réflexion puisque nous avons consulté de nombreuses ressources sur la plateforme, que dans l’action à travers le Guide médico-social.

Aujourd’hui, mon père et moi trouvons un nouvel équilibre. Je passe lui rendre visite tous les après-midis avec son goûter et son journal comme nous le faisions avant à la maison, tout simplement…