Initiatives de solidarité entre voisins Ajouté le 30/08/2018 à 13h20

Initiatives de solidarité entre voisins

Vous êtes SAM d’une personne âgée souffrant parfois de l’isolement social ? Il existe certaines initiatives de proximité qui permettront à votre proche de se sentir un peu moins seul.

Dans le cas où votre proche serait isolé en votre absence ou plus simplement s’il a besoin de compagnie, certaines initiatives de proximité permettent d’organiser des visites à son domicile. Tour d’horizon (non exhaustif) de ces solutions.

 

  • Bras dessus bras dessous (Bruxelles)

Créé par Céline Rémy, Bras dessus Bras dessous est un réseau de voisins solidaires visant à rompre la solitudes des ainés et à créer des liens de quartier.

Chaque fois que l’association est contactée, une équipe est envoyée pour rencontrer la personne en perte d’autonomie faisant l’objet de la demande et sa famille (avec l’accord de la personne). Lors de cette rencontre, l’équipe identifie les besoins du senior en perte d’autonomie et en effectue un profil pour proposer les meilleures solutions possibles.

Les solutions proposées se regroupent en 3 grands axes :

- L’écoute et l’information : écouter la personne demandeuse, entendre ses besoins, l’informer sur les solutions existantes et la mettre en relation avec les bons interlocuteurs.
- L’accompagnement : les voisins solidaires peuvent proposer un accompagnement régulier (alimentation, loisirs, promenades, etc.) ou simplement ponctuel (rendez-vous médical, coup de main particulier, etc.).
- Le portage : le service « livrez-nous » implique des livraisons à domicile de livres entre voisins, pour permettre à ceux qui ont des difficultés pour se déplacer de profiter de l’offre de la Biblif (la Bibliothèque Publique de Forest).

 

  • Asbl Moments Partagés (Liège et environs)

L’Asbl Moments Partagés a lancé un mouvement social des ainés dans la province de Liège. L’association envoie des bénévoles au domicile de ses membres pour partager avec eux des moments conviviaux, au travers de discussions, jeux, promenades et autres ateliers créatifs.

L’association, située à Herstal, est active à Liège et dans les villes avoisinantes (Flémalle, Fléron, Seraing, Huy, Waremme, Verviers, etc.) et pourrait s’étendre dans les années à venir, en fonction de la demande.

Une équipe de l’Asbl se rend au domicile des futurs membres pour établir leurs attentes et expiquer le fonctionnement de l’association. À l’issue de l’entretien, l’équipe prépare des solutions efficace au regard de la situation de la personne visitée.

 

  • Asbl Senoah (Wallonie)

Dans le cadre de son projet « Donner de la vie à l’âge », la Senoah Asbl a mis en place le Réseau coup de pouce, un réseau d’entraide par et pour les seniors.

Le concept ? Pour chaque senior demandeur d’un coup de pouce, d’autres seniors répondent présent.

Le numéro à appeler pour obtenir un coup de pouce est le 0800/17.500, disponible en semaine jusqu’à 18h30. Et si votre proche ressent plutôt le besoin de donner un coup de pouce à d’autres seniors, contactez l’Asbl Senoah au 081/22.85.98.

 

  • La Croix-Rouge (Belgique)

La Croix-Rouge organise des visites à domicile pour personnes isolées. Chaque année, plus de 6500 visites sont effectuées par des bénévoles formés pour l’activité[1].

[1] https://volontariat.croix-rouge.be/tendre-la-main/

 

  • Convivial & La Ligue des familles (Bruxelles)

Convivial et la Ligue des familles ont lancé le projet « Voisins solidaires ». Là encore, le projet consiste en l’organisation de visites au domicile de personnes âgées isolées.

 

  • Pens(i)ons Quartier | BuurtPensioen (Bruxelles)

Pens(i)ons Quartier est un projet d’entraide entre voisins développé le Kenniscentrum Woonzorg Brussel (KWC), en collaboration avec le SASB (Service d’Aide aux Seniors bruxellois) et la ville de Bruxelles.

Pens(i)ons Quartier, c’est un ensemble de petits réseaux locaux de solidarité. L’objectif est de faire connaitre le projet à tous les habitants d’un quartier et de permettre aux personnes qui ont besoin d’aide de rencontrer celles qui veulent en donner.

 

author pic Source de
l'article

SAM ASBL /Fondation d'Utilité Publique

Initié en 2016 par l’ASBL Aidants Proches Bruxelles et son projet baptisé alors « Mon Réseau Aidant Bruxelles », le « Réseau SAM » est sorti de sa phase-pilote en septembre 2018 et repris dès lors par l’ASBL éponyme : « SAM-le Réseau des Aidants » créée spécifiquement pour faire évoluer cette initiative d’envergure. Le leitmotiv : « tous les aidants proches sont des SAM mais tous les SAM ne sont pas forcément aidants proches » caractérise la volonté de l’association de travailler en prévention, avant que les aidants ne se trouvent épuisés par la situation. L’idée est de les soulager dans leur quotidien en donnant de la visibilité aux soutiens existants mais également en proposant une campagne de communication calquée sur le modèle du « BOB » et facilitant donc l’auto-reconnaissance des aidants avant qu’ils ne tombent dans l’épuisement. Sur le Réseau SAM, les personnes dites « Solidaires à la Maison » (pour « SAM »), c’est-à-dire toutes personnes soutenant un proche en perte d’autonomie à cause de la maladie, du handicap ou de l’âge avancé, trouveront du soutien via un annuaire médico-social, des infos utiles et un espace d’échanges entre paires et avec certains professionnels du secteur.

Du même auteur

Ces articles pourraient vous intéresser