Le handisport Ajouté le 24/08/2018 à 12h50

Le handisport

 

Parce que le besoin de faire du sport n’est pas l’apanage des personnes valides, de plus en plus d’initiatives s’attèlent à offrir aux personnes handicapées les installations et ressources nécessaires à la pratique d’un sport.

Le sport devrait être accessible à tous. C’est sur base de ce credo que trois grandes initiatives ont vu le jour, avec le but d’offrir aux personnes handicapées un cadre sportif adapté mais aussi celui de réunir des clubs allant dans ce sens.

 

L’Asbl FéMA

La Fédération Multisports Adaptés (FéMA) est un rassemblement de plus de 180 clubs belges de sport (appelés « cercles sportifs ») intégrant les personnes handicapées. La FéMA, c’est « le sport pour tous, au rythme de chacun ». Pas moins de 5000 membres ont adopté ce système « handisportif ».

La FéMA se compose de trois entités : Altéosport, la Fédération Omnisports Adaptés (FOA) et la Fédération Wallone du Sport Adapté (FWSA).

Pour s’inscrire auprès d’un cercle membre de la FéMA ou pour participer à une activité ponctuelle ou régulière organisée par l’un d’eux, complétez le formulaire adéquat.

 

La Ligue Handisport Francophone

La Ligue Handisport francophone (LHF) est la fédération belge du sport pour les personnes atteintes d’un handicap physique, mental ou sensoriel. Elle vise à offrir à ces personnes la possibilité de pratiquer un sport, que ce soit à un niveau amateur, moyen ou professionnel.

Une centaine de clubs de handisport font partie de la LHF. Ils couvrent aussi bien la région de Bruxelles-Capitale que toute la Wallonie. Les handisports les plus populaires étant les disciplines de l’athlétisme (15 clubs membres de la LHF), la natation (13), le tennis de table (12), le basketball en fauteuil roulant (10), le tennis en fauteuil roulant (8) ou encore le badminton (8).

Pour la LHF, « les handisportifs ne sont pas des sportifs à part, mais des sportifs à part entière ». Consultez la liste des clubs membres de la Ligue Handisport Francophone.

 

L’ASCTR (Bruxelles)

L’Association Sportive du Centre de Traumatologie et de Réparation est une association proposant des activités sportives pour personnes handicapées au sein d’un complexe situé à l’ombre de l’Atomium à Laeken, avenue de Marathon n°1.

Les 11 disciplines proposées sont les suivantes : l’athlétisme, le badminton, le boccia (une sorte de pétanque avec des balles en cuir), la cyclo-danse, l’escrime, la natation, le powerlifting (haltérophilie), le tennis de table, le tir à l’arc, le tir à air pulsé et la voile.

Pour en savoir plus, consultez le calendrier des activités.

 

D’autres organismes et initiatives proposent également des activités sportives pour personnes handicapées.

  • ADEPS

Les centres ADEPS proposent, eux, des stages "Handi Special Sport" destiné aux jeunes en situation de handicap mental, moteur, sensoriel ou physique.

Ces stages se déroulent au sein d’un encadrement spécialisé pour le sport adapté. Lors de ces stages, les activités sportives proposées correspondant aux potentialités et aux envies de chacun.

Des moniteurs formés au handisport encadrent les activités lors dequels les jeunes ont l'opportunité de tester plusieurs sports adaptés à leur handicap. Parmi les sports proposés, on citera principalement la natation, l’athlétisme, le tennis de table, le céci-foot ou encore le judo et l’escalade.

Consultez la liste des centres Adeps de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

  • Cyclone Asbl (Bruxelles)

Cyclone A (contraction de "Cycle" et de "Oeuvre Nationale des Aveugles"), c’est un club de cyclotourisme réservé aux personnes malvoyantes. À chaque sortie organisée, plus d’une cinquantaine de kilomètres sont parcourus en tandem voyant/malvoyant.

Pour en savoir plus, consultez le programme des activités proposées par l’Asbl.

 

  • Tourgether Asbl

L’Asbl Tourgether organise des séjours vacances au ski, en famille ou entre amis, pour toute personne porteuse d’un handicap (physique ou mental). Un guide est mis à disposition de la personne handicapée qui sera également accompagnée par un pilote sur les pistes de ski, tandis que les proches se relaxent séparément.

Découvrez les formules proposées.

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste des 186 clubs de handisport en Belgique francophone.

 

author pic Source de
l'article

SAM ASBL /Fondation d'Utilité Publique

Initié en 2016 par l’ASBL Aidants Proches Bruxelles et son projet baptisé alors « Mon Réseau Aidant Bruxelles », le « Réseau SAM » est sorti de sa phase-pilote en septembre 2018 et repris dès lors par l’ASBL éponyme : « SAM-le Réseau des Aidants » créée spécifiquement pour faire évoluer cette initiative d’envergure. Le leitmotiv : « tous les aidants proches sont des SAM mais tous les SAM ne sont pas forcément aidants proches » caractérise la volonté de l’association de travailler en prévention, avant que les aidants ne se trouvent épuisés par la situation. L’idée est de les soulager dans leur quotidien en donnant de la visibilité aux soutiens existants mais également en proposant une campagne de communication calquée sur le modèle du « BOB » et facilitant donc l’auto-reconnaissance des aidants avant qu’ils ne tombent dans l’épuisement. Sur le Réseau SAM, les personnes dites « Solidaires à la Maison » (pour « SAM »), c’est-à-dire toutes personnes soutenant un proche en perte d’autonomie à cause de la maladie, du handicap ou de l’âge avancé, trouveront du soutien via un annuaire médico-social, des infos utiles et un espace d’échanges entre paires et avec certains professionnels du secteur.

Du même auteur

Ces articles pourraient vous intéresser