Comment introduire une demande d'aide sociale au du CPAS ? Ajouté le 10/03/2020 à 11h30

Vous pouvez introduire une demande au CPAS de différentes manières.

  • Vous pouvez introduire votre demande oralement: vous vous présentez sur place au CPAS, et la personne qui vous reçoit acte votre demande.
  • Vous pouvez introduire votre demande par écrit: vous envoyez votre demande par courrier (idéalement par recommandé pour garder une preuve de l'introduction de la demande). Vous devez signer votre demande.
  • Vous pouvez aussi charger une personne d'introduire votre demande à votre place. Cette personne que vous avez désignée signe la demande.
    Il vaut mieux joindre à la demande un écrit, que vous signez, et par lequel vous autorisez cette personne à introduire la demande d’aide en votre nom (mandat ou procuration).

    En principe, le CPAS devrait accorder l'aide sociale quand il est informé qu'une personne remplit les conditions, même si la demande est introduite par un mandataire sans pouvoir (une personne qui n'est pas habilitée à le faire).
    Mais les CPAS le font rarement dans la pratique, donc il vaut mieux signer votre demande ou y joindre un mandat.

Gardez une preuve de l'introduction de votre demande et de la date:

  • soit vous adressez votre demande par lettre recommandée;
  • soit vous demandez au CPAS un accusé de réception de la demande d'aide.


Lien


Références :

Dernière modification : le mardi 10 Mars 2020
Consulter l'article
author pic Source de
l'article

Droits Quotidiens

Droits Quotidiens est une association solidaire, qui travaille au quotidien sur la compréhension du droit. Nous mettons à disposition, depuis plus de 20 ans, des informations pertinentes et continuellement actualisées, dans différents domaines du droit : famille, logement, argent, travail, étrangers, protection sociale & justice. Notre objectif est de permettre à chacun d’accéder à la bonne information juridique, compréhensible, et au bon moment. Droits Quotidiens propose différents services en langage juridique clair, à destination des intermédiaires professionnels, tels que les travailleurs sociaux et les professions juridiques. Ces services juridiques comprennent, entre autres : - un service de consultations par téléphone, - des sites internet comportant des questions/réponses en langage clair, des formations sur différentes thématiques juridiques, - des publications : des modèles de lettres, - des brochures, des outils pédagogiques, des contrats compréhensibles, etc. - des services de langage juridique clair pour les juristes.

Ces articles pourraient vous intéresser