Les beaux jours sont là et les SAM méritent bien quelques jours de vacances ! Pour passer ces mois d'été en toute sérénité, l'équipe SAM a concocté un Dossier "SAM en Vacances", voici en 12 trucs et astuces comment bien s'organiser quand on est un SAM en "congé"...

 

 

 

 

 

 

 

Astuce #1 : Départ en vacances : Que faire de Médor ?

En général, les séjours organisés et les hôtels n’acceptent pas les animaux de compagnie. Pas facile de confier sa précieuse boule de poils à n’importe qui lorsqu’on s’absente que ce soit pour des vacances ou pour d’autres raisons… Heureusement, il existe des services adéquats pour faire garder chiens ou chats par des professionnels.

Que ce soit un « hôtel » pour animaux de compagnie ou un « pet-sitter » qui reste à domicile, le Guide médico-social du Réseau SAM est truffé de bonnes adresses pour dénicher le bon professionnel qui prendra soin de Médor en votre absence.

Quelques exemples :

Mamy refuse d’abandonner son compagnon pour prendre quelques jours de congés en famille ? Pas de panique… Il existe des groupes Facebook renseignant des locations où les animaux sont acceptés ou du moins tolérés.

En voici quelques-uns :

Même lorsque vous recherchez un hôtel sur le net, les sites de réservations propose de nombreux filtres comme par exemple l’accessibilité pour les PMR, chambre familiale, multiple...  et l'accès aux animaux de compagnie ! Pensez à sélectionner l’ensemble des filtres qui vous semblent nécessaires au déroulement d’un bon séjour et faites votre choix...

Bonnes vacances!

 

Astuce #2 : Canicule ? Santé !

L’été est bien souvent synonyme de fortes chaleurs voire même de pénibles canicules… Quand on est SAM, nos proches fragilisés comme les enfants en bas âge, les seniors mais également les personnes atteintes d’une maladie chronique peuvent être impactés plus sérieusement par ces périodes caniculaires.

Pour ne pas trop souffrir des températures extrêmes, plusieurs trucs et astuces sont faciles à mettre en place :

  • Le logement : La journée le soleil tape sur les habitations. Pour limiter la sensation de chaleur à l’intérieur, il est utile de fermer fenêtres et volets durant les heures les plus chaudes (entre 12h et 16h30). Le soir tombé, il est conseillé d’aérer les pièces au maximum quand l’air est plus frais. Couper les appareils électriques qui ne sont pas nécessaires au fonctionnement de la maison peut également permettre de diminuer les températures à l’intérieur des maisons et appartements ; tout comme mettre quelques plantes vertes qui rafraichissent l’air naturellement. Enfin, pour les personnes très sensibles, il peut s’avérer utile d’investir dans un ventilateur voire un climatiseur.
  • Les vêtements : L’idéal lorsque les températures augmentent est de porter des vêtements légers et amples en privilégiant des matières naturelles comme le lin ou le coton qui laisse s’évaporer la transpiration. Les couleurs claires sont de rigueur car les vêtements foncés attirent les UV et donc la chaleur. Une autre astuce très efficace pour refroidir son corps sans brusquer l’organisme est de placer un linge humide sur la nuque et les épaules.
  • L’hydratation : Boire de l’eau en quantité suffisante et par petite gorgée est essentiel. L’eau doit être tempérée pour permettre d’être bien hydrater sans pour autant agresser l’organisme. Le must en cas de grosse chaleur reste de boire un thé ou une tisane tiède avec du thym et/ou de la menthe qui dégagent les voies respiratoires. Idem au niveau de l’alimentation, l’eau c’est la vie ! Concombre, melon, pastèque, courgettes, etc. Bref, toutes les crudités contiennent de l’eau en abondance et permettent de se réhydrater convenablement. Il est préférable d’éviter les plats en sauce trop riches qui sont peu digestes.

Pour récapituler, durant la canicule, veillez à ce que vous et votre proche restés bien hydratés en portant des vêtements adéquats et en conservant la fraicheur des habitations.

Voilà de quoi profiter des belles journées d’été en toute sécurité… Santé !

 

Astuce #3 : Séjours adaptés : le voyage à la portée de tous !

Pas toujours évident quand on est SAM de s’accorder des « congés »… Heureusement, certaines ASBL proposent d’organiser des séjours adaptés à tous les publics !

Parent d’un ado porteur de handicap qui rêve d’indépendance ? Ou bien proche d’un senior nostalgique ? Les séjours adaptés permettent tant aux personnes âgées qu’aux personnes porteuses de handicap de partir en vacances comme les autres, avec ou sans leurs SAM.

Le Guide médico-social du Réseau SAM comporte plusieurs organismes proposant ce genre de services. En voici quelques-uns :

Et retrouvez un guide touristique français synthétisant les offres  accessibles PMR en France

Pour retrouver l’ensemble de ces services, rendez-vous sur le Guide médico-social du Réseau SAM !

 

Astuce #4 : Avion ou train : voyager seul mais accompagné !

Voyager seul en avion ou en train peut s’avérer compliqué surtout pour une personne en déficit d’autonomie… Heureusement, il est possible, pour les SAM, de confier leurs proches à des accompagnateurs pour leur permettre de voyager en toute sécurité.

- L’avion : Tous les aéroports européens et les compagnies aériennes doivent mettre des accompagnateurs à disposition des personnes à mobilité réduite ou porteuse de handicap et ce de manière totalement gratuite. La seule condition est de mentionner la nécessité d’un accompagnateur minimum 48h avant le décollage à l’agence de voyage ou directement à la compagnie aérienne. Pour avoir plus d’informations, voici le site du Centre Européen des Consommateurs Belgique https://www.cecbelgique.be/themes/voyages/voyage-en-avion/voyager-avec-un-handicap

- Le train : La SNCB dispose de deux formules en matière d’accompagnement des personnes fragilisées. Soit un accompagnateur est mis à disposition, soit la personne qui vous accompagne ne paye pas son billet. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site de la SNCB : accompagner soi-même son proche https://www.belgiantrain.be/fr/tickets-and-railcards/overview-discount/free-carer OU demander un accompagnateur https://www.belgiantrain.be/fr/travel-info/prepare-for-your-journey/assistance-reduced-mobility

Conclusion, les SAM n’ont plus aucune excuse pour ne pas laisser prendre le train ou l’avion seul à leur proche en perte d’autonomie… Embarquement immédiat !

 

Astuce #5 : Pharmacie de voyage : L'essentiel à portée de main!

Quand SAM part en voyage… il emmène toujours une bonne pharmacie! Glissez-y les médicaments importants pour vos proches mais aussi de quoi prévenir les petits bobos du quotidien.

A l’étranger, les médicaments peuvent ne pas avoir le même nom ou la même composition que le traitement éventuel d'une personne fragilisée. Pour éviter tout désagrément, soyez prévoyant(e) et assurez-vous d’avoir suffisamment de réserve pour toute la durée du séjour.

Pour vous guider, l’Association Pharmaceutique Belge a créé une check-list de la pharmacie de voyage idéale. Retrouvez-la ici

Bonnes vacances, sans stress!

Astuce #6 : Crème solaire ? Pour quoi faire ?

L’été est souvent synonyme de chaleur et de… coups de soleil ! Pour éviter les brûlures douloureuses et se protéger de manière efficace contre les UVA et UVB responsables (du moins en partie) de certains cancers de la peau, pensez à appliquer une bonne crème solaire ! Tartinez-vous... mais pensez aussi aux personnes fragilisées dont vous prenez soin. Ces 5 idées toutes faites devraient vous en convaincre. 

5 préjugés envers la crème solaire

Et si en plus d’être SAM, vous souhaitez préserver les océans, privilégiez des produits respectueux de la faune et de la flore sous-marines : 

Vous voilà prêt à vous dorer la pilule, vous et votre entourage, en toute sécurité !

Astuce #7 : des applis pour se simplifier la vie !

Lorsqu’on est SAM, pas toujours de temps à perdre à faire des recherches sur le net… Alors voici une liste d’applis sympas et utiles qui vont vous simplifier les vacances voire même la vie !

  • Blindsquare : Créée avec l’aide de personnes aveugles, BlindSquare vous géolocalise pour vous donner des informations sur l’environnement qui vous entoure grâce à sa synthèse vocale.
  • Jaccede : Grâce à cette appli, les personnes à mobilité réduite peuvent connaitre les lieux accessibles autour d’eux et les bons plans à proximité. 
  • HelpAround : Cette appli permet aux personnes diabétiques de trouver de l’aide en cas de problèmes dans un environnement qu’ils ne connaissent pas forcément. Les utilisateurs s’engagent à apporter une assistance immédiate ou au minimum des conseils et un soutien de proximité.
  • Jeveux : L’appli Jeveux a été inventée par un grand-père pour sa petite fille polyhandicapée, elle permet de se faire comprendre facilement grâce à l’utilisation de pictogrammes personnalisables et d’une synthèse vocale.
  • Ava : Cette appli permet aux personnes sourdes et malentendantes de participer activement aux conversations et échanges sans en perdre une miette. Tout est retranscrit instantanément sur leur smartphone et leur permet de réagir.
  • Où sont les toilettes? : Qui n’a jamais eu besoin de trouver des toilettes en urgence ? Cette appli répertorie les toilettes publiques partout dans le monde grâce à ses utilisateurs. Les accès PMR, la propreté et le trajet pour y accéder sont renseignés. Pratique pour les personnes qui ont une petite vessie, une prostate capricieuse ou tout simplement une envie pressante !

Ces applis sont facilement téléchargeables via le PlayStore de votre téléphone et/ou tablette et faciliteront votre vie de SAM et celle de vos proches fragilisés !

Astuce #8 : Takahut, le AirBnB du logement adapté !

A la recherche d’un logement pour passer quelques jours en famille ? Votre proche porteur de handicap a probablement des besoins spécifiques au niveau de l’aménagement… Heureusement, TakaHut c’est le Air BnB du logement adapté !

Sélectionnez les spécificités dont vous avez besoin dans un logement, proposez votre propre logement adapté, etc. bref, trouvez tout ce dont vous avez besoin pour voyager avec votre proche porteur de handicap !

Direction... TakaHut!

Astuce #9 : Moustique, petite bête qui pique !

Les températures estivales favorisent la prolifération des moustiques… Si la piqûre de ces petites bêtes n’est généralement pas dangereuse, elle peut démanger et devenir rapidement très désagréable !

Le Réseau SAM vous propose quelques astuces pour vous protéger vous et vos proches de ces insectes suceurs de sang :

  • Odeur corporelle : les moustiques sont sensibles à nos odeurs de transpiration mais aussi tout ce qui dégage du parfum. Pour éviter de les attirer, il est conseillé d’éviter les odeurs parfumées trop fortes et de prendre une douche en cas de forte sudation.
  • Intérieur : une petite astuce simple à mettre en place est d’installer une moustiquaire (aux fenêtre, aux portes, au-dessus du lit, etc.) ! C’est le moyen le plus efficace pour ne pas se faire piquer durant vos moments d’inattention ou durant votre sommeil. Une autre astuce plus rafraichissante est de créer un courant d’air grâce à des ventilateurs. En effet, les moustiques détestent le mouvement de l’air et ne s’en approchent pas.
  • Plantes : les moustiques sont attirés par les points d’eau stagnante (piscine, marais, verre d’eau, etc.). Si vous ne pouvez pas vous éloignez suffisamment de ces lieux infestés, vous pouvez utiliser le jus de citron mais également les plants de basilic et les clous de girofle qui sont des répulsifs naturels pour les moustiques mais également de nombreux autres insectes comme les mouches ou les fourmis.

Si malgré tout, vous ou votre proche vous êtes fait piquer ; voici un article regroupant 5 produits apaisants : 5 astuces pour soulager naturellement une piqûre de moustique

Astuce #10 : Le séjour répit, bon plan pour partir en famille

Être SAM demande beaucoup d’énergie et, pour être endurant, il se peut qu’une pause s’impose de temps en temps. Mais il n’est pas toujours évident de prendre quelques jours de congé loin de son proche fragilisé… Heureusement, des services de répit existent et permettent à tout un chacun de prendre un peu de temps pour soi sans tracas.

Dans le Guide médico-social du Réseau SAM, certains services « répit » sont référencés. En voici quelques-uns :

La prise en charge des personnes fragilisées au sein de telles institutions permet aux SAM de prendre soin d’eux également. Les séjours répit constituent un véritable moment de ressourcement pour tout un chacun.

Profitez-en !

Retour