Changer de langue : NL

Infirmière, soutien des SAM et de leurs aidés Ajouté le 03/12/2021 à 11h37

L'infirmier(e) c'est celui ou celle qui va soigner les petits bobos et les grands maux. Un acteur du soin incontournable dans la vie d'un SAM et celle de son proche fragilisé. Jean-Pierre Debouver, Fondateur du collectif infirmier "Tabliers Blancs" revient sur ce métier précieux au quotidien.

Infirmière, soutien des SAM et de leurs aidés

Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste le métier d’infirmier ? Comment le définiriez-vous ?

Le rôle de l’infirmier est de garantir des soins d’hygiène, des soins techniques, une surveillance globale du patient. Il propose aussi un soutien physique et moral du patient et de la famille. En tant qu’infirmier, nous pratiquons l’art de soigner.

Dans quels cadres peut-on retrouver le métier d’infirmier ?

On le retrouve partout : ça peut être à l’hôpital, dans un home pour personnes âgées, auprès de personnes handicapées, en soins palliatifs, au domicile du patient, dans les écoles, les prisons, les usines, les crèches. Il intervient aussi en première ligne en cas de conflit armé, là où il faut de l’aide humanitaire, avec la Croix-Rouge, et ainsi de suite.

Quelles sont les missions d’un infirmier/d’une infirmière à domicile ?

En premier lieu, l’infirmier(-ère) pratique les soins d’hygiènes et les soins techniques, comme les injections d’insuline, les pansements ou encore les perfusions. Il effectue une surveillance dans une approche globalisée afin de détecter rapidement les problèmes et en référer au médecin.

Qu’est-ce qu’un infirmier/une infirmière peut apporter aux SAM de personnes malades et/ou hospitalisées ?

En plus de son rôle de soignant, l’infirmier intervient à différents niveaux. Il apporte un soutien moral aux proches. Souvent, il remplit aussi un rôle éducatif vis-à-vis de la pathologie, et cela d’une manière plus simple que le médecin. La réalité du terrain pousse régulièrement l’infirmier à sortir de sa mission. Par exemple, en absence d’aide familiale (quelle qu’en soit la raison), il va parfois se retrouver à effectuer des tâches supplémentaires.

Comment voyez-vous le futur du métier d’infirmier, les évolutions possibles ?

On va probablement assister à un glissement des soins d’hygiènes et petits soins vers les aides-soignants. Les infirmiers vont remplir un nouveau rôle éducatif. Ils vont probablement aussi distiller des soins hautement techniques (pic line, AB thérapie, chimiothérapie, hospitalisation à domicile).

 Dans cette vision des choses, il sera indispensable pour l’infirmier(-ère) de se former continuellement.

Pour retrouver les infirmières proches de chez vous, pensez à notre annuaire médico-social !

author pic Source de
l'article

SAM le Réseau des Aidants / Réseau SAM

Le projet «Solidaire A la Maison» (SAM) a démarré en 2016, initialement au sein de l'asbl Aidants Proches Bruxelles, avant de devenir une asbl distincte en 2018. «Ah si j'avais su que ce type de structure existait » (...) « Je vous appelle mais je ne peux pas être aidé ... c'est ma femme l'aidant proche pas moi » (…) Interpelée par les appels téléphoniques témoignant de l’énergie que ceux-ci devaient consacrer à la recherche d’informations et de leur épuisement, l’équipe de SAM s’est mobilisée avec comme but de permettre aux aidants de consacrer leur énergie à l’accompagnement et au soutien de l'aidé. Pour ce faire, SAM s’est attelé à la création d’un site www.reseau-sam.be visant à faire en sorte que tout aidant trouve de l’aide et que toute aide puisse trouver le public auquel elle s’adresse.

Du même auteur

Ces articles pourraient vous intéresser