La perte d'autonomie et ses conséquences financières : quelles sont les aides existantes ?

Publié le 28/02/2022 Publié par Le Réseau SAM
Partagez cet article

La maladie, le handicap, le vieillissement sont des sources d'appauvrissement non négligeables mais quelles sont les aides que vous pourriez solliciter pour vous ou votre proche ?

Dans cet article nous faisons le point sur la question des « finances » des SAM 🐢 et de leur aidé. Quelles sont les aides financières 💶 qui visent à compenser un handicap, une maladie ? A quel revenu peut-on prétendre en tant que personne âgée 👵🏽 ? La vie professionnelle est bousculée par la perte d'autonomie... Puis-je obtenir une compensation financière ? Quelles pistes pour préserver mon emploi et/ou me réorienter ?




Aides liées au handicap

Les allocations familiales majorées

En tant qu’aidant d’un enfant en situation de handicap, une somme complémentaire aux allocations familiales 💰 classiques est versée mensuellement. Cette allocation familiale majorée est versée jusqu’aux 21 ans de l’enfant et peut être remplacée par la suite par une allocation aux personnes handicapées.

La demande doit être introduite auprès de la Caisse d’Allocation Familiale via un formulaire. Ensuite, un entretien avec un médecin évaluateur 👩‍⚕️ sera fixé afin d’établir le bilan de la situation et s’assurer du droit à l’allocation.

Découvrez plus en détails la procédure via cet article du GAMP consacré aux démarches pour obtenir les Allocations familiales majorées.

Pour aller plus loin :




Les allocations aux personnes handicapées

L’allocation de Remplacement de Revenus (ARR) - Anciennement appelée "allocation de la Vierge Noire"

Cette allocation est accordée à partir des 18 ans de la personne handicapée 🦽 dont l’état physique ou psychique a réduit sa capacité de gain à 1/3 ou moins de ce qu’une personne valide pourrait gagner sur le marché général de l’emploi.

Pour connaitre les montants de cette allocation consultez l'article :




L’allocation d’Intégration (AI)

Cette allocation est accordée à partir des 18 ans à la personne handicapée 🦽 qui, en raison de sa réduction d’autonomie, doit supporter des frais supplémentaires pour s’intégrer dans la vie sociale. Le montant 💰 de l'allocation d'intégration octroyé peut varier en fonction de plusieurs conditions.

Pour en savoir plus :