Quels sont les professionnels qui peuvent vous soutenir au quotidien en cas de perte d'autonomie ?

Gepubliceerd op 25/02/2022 Gepubliceerd door Le Réseau SAM
Deel dit artikel

Mener de front une vie professionnelle et privée satisfaisante quand le perte d'autonomie survient peut parfois être difficile à gérer. Heureusement, certains métiers existent pour prendre le relais ponctuellement ou vous accompagner sur du long terme. Panorama des pros qui peuvent épauler les SAM.

Il n’est pas rare pour un SAM 🐢 et plus particulièrement pour ceux reconnus en tant qu’aidant proche, de réaliser un nombre important de tâches de la vie quotidienne que l’aidé n’est plus capable de réaliser.

Faire le ménage 🧹 assurer les transports 🚑 gérer l’administratif 🗂️ soutenir moralement ou encore exercer des soins médicaux… Les SAM 🐢 cumulent de nombreuses casquettes qu’ils ne sont pas toujours en mesure d’assumer pleinement. C’est pourquoi il existe tout un tas de services d’aide et de soins à la personne qui peuvent, quand c’est possible et nécessaire, venir en soutien à domicile 🏠

Voici une présentation de tous ces métiers qui peuvent vous épauler au quotidien

L’aide familiale

Le passage régulier d’une aide familiale peut être d’un grand soutien pour le SAM 🐢 et la personne qu’il accompagne. En effet, son rôle est varié et apporte un soutien pratique au sein du foyer tant de l’aidé que de l’aidant s’ils ne cohabitent pas.

Ses principales missions sont : les courses 🛒 la gestion administrative, les « petits trajets » 🚗 du quotidien, la préparation des repas, une présence bienveillante et stimulante… bref la bonne gestion d’une maison !

L’aide familiale est un soutien précieux puisqu’elle peut être présente au domicile de l’aidé en l’absence de l’aidant ; ce qui lui laisse la possibilité de se consacrer à d’autres choses ou se rendre au domicile de l’aidant afin de l’assister dans ses tâches du quotidien pour l’en soulager.

Il ne s’agit en aucun cas de « prendre la place » de l’aidant mais simplement de lui apporter une aide récurrente et régulière.

Les services d'aide familiale sont en général proposés par les centres de coordination, par le biais ou non de la mutuelle. Sur base d'un simple coup de téléphone, une assistante sociale prendra note de votre demande et adaptera les services disponibles à vos besoins.

Chantal et Azzedine vous parlent de leur métier d'aide familiale en vidéo


L’aide-ménagère

En complément d’une aide familiale, le passage hebdomadaire d’une aide-ménagère est souvent bienvenu. Au-delà d’assurer la propreté 🧹 du domicile, elle peut nouer une relation de confiance avec le bénéficiaire que ce soit le SAM 🐢 ou la personne fragilisée elle-même.

Confidente à ses heures, elle veille à s’adonner aux tâches ménagères souvent énergivores pour les aidants et difficiles à réaliser pour les aidés.

De la même façon que pour les aides familiales, les centres de coordination sont le principal interlocuteur pour mettre en place ces services. Néanmoins, les titres-services proposent également des services d'aide ménagère sur base d'un simple appel ou d'une demande par email à la centrale la plus proche de chez vous.

Patricia raconte son métier d'aide ménagère en vidéo

Les soins infirmiers

Souvent, les infirmiers à domicile 👨‍⚕️ sont appelés pour les soins techniques et complexes post-hospitalisation… Toutefois, ils sont également amènes à exécuter des soins certes plus « simples » mais essentiels telles que les toilettes 🚿 les couchers 🛏️ ou les levers ; des tâches parfois considérées comme trop intimes pour être assurées par un proche.

Ainsi, un tiers dont c’est le métier peut prendre en charge l’hygiène quotidienne d’une personne à l’autonomie fragilisée, permettant au proche de rester dans son rôle initial de conjoint, enfant, parent ou simplement ami. 

Les soins infirmiers peuvent être mis en place à l'initiative du patient ou de son entourage lui-même bien que la plupart du temps, les services sociaux hospitaliers s'en chargent en cas de sortie d'hôpital. Les centres de coordination et la mutuelle peuvent également aider les patients à mettre en place un passage infirmier.

Lyse et Rebecca sont infirmières à domicile depuis de nombreuses années. Elles parlent de leur quotidien en vidéo

Le garde à domicile

Être SAM impose parfois de rester longuement au chevet 🛏️ d’une personne vulnérable mais en pratique cela n’est pas toujours envisageable. Les gardes à domicile assurent une présence bienveillante aux côtés de la personne en perte d'autonomie, en l’absence ou non de l’aidant.

Leur prestation permet à l’aidant de vaquer sereinement à ses occupations tout en sachant l’aidé avec une personne de confiance. Le garde à domicile 🙍‍♀️ s’adapte naturellement aux capacités de la personne qu’il accompagne en lui proposant des activités stimulantes ou en l’assistant dans ses gestes du quotidien

Les services de garde à domicile peuvent être mis en place très facilement en s'adressant directement aux services proches de chez vous mais également par l'intermédiaire d'un centre de coordination ou de la mutualité.

Joseph parle de son métier en tant que garde à domicile en vidéo

Certains gardes à domicile sont spécialisés dans la garde d'enfant voire même d'enfant à besoins spécifiques comme les TDA/H, les enfants autistes ou en situation de handicap.

L’ergothérapeute

Bien que son passage régulier soit plus rare, l’ergothérapeute n’en reste pas moins un soutien important pour les SAM 🐢 et leur aidé. En favorisant le maintien voire la récupération partielle de l’autonomie de la personne fragilisée, il permet à l’aidant d’être moins sollicité et surtout rassuré.

Ses principales attributions sont d’identifier les difficultés de la personne fragilisée (et de l’aidant) dans la vie quotidienne et de leur proposer exercices, aménagements et/ou aides techniques pour gagner en autonomie.

Les ergothérapeutes sont joignables la plupart du temps par téléphone pour une première prise de contact. Ils sont généralement conseillés par l'intermédiaire des services sociaux hospitaliers, des mutualités ou encore des centres de coordination.

Alexandrine vous parle de son métier d'ergothérapeute en vidéo


Concernant les aides techniques, vous pourrez également trouver des pistes via la base de données Accesat de l'ASBL AccessAndGo-ABP mais aussi la plateforme "Bien vivre chez soi" de l'AViQ ou encore le CICAT.

Les services de brico-dépannage

Réaliser des petits travaux d'aménagement 🔨 n'est pas toujours possible pour les aidants et leur proche en perte d'autonomie ; c'est pourquoi des services de bricolage et de dépannage spécialisés dans ce type d'aide peuvent se déplacer à domicile ponctuellement pour réaliser ces travaux.

Les services de brico-dépannage sont joignables directement par la personne qui en a besoin. Les centres de coordination sont également disponibles pour accompagner ces demandes, de même que les services sociaux communaux qui peuvent mettre ponctuellement des ouvriers communaux à disposition dans certaines circonstances.

Les transports

Accompagner un proche à une rendez-vous médical ou pour faire ses courses peut nécessiter une organisation quasi militaire et surtout un emploi du temps flexible qui n’est pas toujours possible pour les SAM 🐢 D’autant plus lorsqu’il s’agit d’une personne à mobilité réduite 🦽 imposant l’achat ou la location d’un véhicule adapté.

C’est pourquoi, de nombreux services de transport existent tant pour raison sociale que pour raison médicale dite « non-urgente ». En plus d’assurer les trajets dans des conditions de sécurité optimale, certains accompagnateurs restent aux côtés de la personne accompagnée durant toute durée de la course.

Les trajets peuvent être prévus directement par la personne qui en a besoin ou son aidant mais ils peuvent également être mis en place par l'intermédiaire de la mutuelle ou d'un centre de coordination.

👉 Personne à mobilité réduite : Comment se déplacer ?